Le pont entre le monde académique et professionnel au Burkina

eacademy@aubicom.net

Le pont entre le monde académique et professionnel au Burkina

Cowater International recrute un(e) Consultante National en Gestion de l’Environnement

Cowater International met en œuvre le projet Épanouissement socio-économique des populations vulnérables au Sahel (ESEPV-Sahel) co-financé par Affaires Mondiales Canada (AMC), la compagnie minière Iamgold S.A., la Fondation One Drop et le Gouvernement du Burkina Faso. D’une durée de 6 ans (2022-2028), il vise à réduire les barrières sexospécifiques entravant la participation socio-économique des femmes et des groupes marginalisés dans le but d’accroître leur accès aux services sociaux de base et aux opportunités économiques tout en favorisant une gouvernance inclusive et participative au niveau des communes ciblées de Dori, Falagountou et Gorom-Gorom dans le région du Sahel au Burkina Faso.

Le projet agit principalement sur trois (3) axes majeurs :

  1. Le premier axe visera à améliorer la gouvernance locale et la gestion territoriale au niveau de trois communes par le renforcement de la coopération entre ces communes et leurs connaissances et compétences en matière de planification et de mise en œuvre du développement local (Composante 1100) ;
  2. Le deuxième se focalisera sur la facilitation de l’accès aux services de base à travers la réalisation d’infrastructures d’approvisionnement en eau, hygiène et d’assainissement et la formation des populations et services techniques pour leur prise en charge (Composante 1200) et ;
  3. Le troisième sera consacré au renforcement du leadership des femmes et à leur développement économique à travers l’amélioration de leurs compétences et la promotion d’un environnement social et économique favorable à leur épanouissement (Composante 1300).

Contexte d’intervention

Le projet ESEPV-Sahel comporte un volet significatif consacré à l’amélioration de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement (AEP). Ce volet a des impacts environnementaux potentiels nécessitant une attention particulière pour garantir que toutes les activités respectent les normes environnementales nationales et internationales. Le consultant expert en environnement sera donc essentiel pour veiller à ce que les aspects environnementaux et sociaux soient intégrés dans toutes les phases du projet. Il s’assurera que les activités du projet, y compris celles liées à l’AEP, contribuent à la gestion durable des ressources naturelles durant toutes les phases de mise en œuvre du projet.

 

Cowater International recrute un(e) Consultante National en Gestion de l’Environnement

RÉSUMÉ DE LA POSITION

Le consultant en environnement aura pour mandat d’appuyer l’équipe du projet à intégrer les dimensions environnementales et sociales dans toutes les activités du projet. Il sera responsable de l’élaboration du Cadre de Gestion Environnemental et Social (CGES) du projet et de la mise en œuvre de ce cadre de manière efficace. L’Expert fournira des conseils techniques et stratégiques pour minimiser les impacts négatifs des activités du projet sur l’environnement et maximiser les bénéfices sociaux, en particulier dans le cadre des interventions liées à l’AEP, l’hygiène et l’assainissement et les AGR. Le consultant développera des outils et des procédures pour la surveillance et le suivi environnemental des réalisations physiques, formera les parties prenantes locales et les équipes du projet, et assurera la conformité avec les normes environnementales. Il effectuera des visites de contrôles sur le terrain, rédigera des rapports périodiques et travaillera en étroite collaboration avec les autorités locales, notamment l’Agence Nationales des Évaluations Environnementales (ANEVE), ainsi que les partenaires de mise en œuvre du projet pour garantir une intégration harmonieuse des préoccupations environnementales et sociales dans toutes les phases du projet.

PRINCIPALES RESPONSABILITÉS

Les principales tâches et responsabilités de l’expert seront :

  • Développer et formaliser le CGES du projet, incluant les mesures d’atténuation des impacts environnementaux et sociaux ;
  • Assurer la diffusion et l’appropriation du CGES par les parties prenantes du projet ;
  • Réaliser des études d’impact environnemental pour les différentes réalisations physiques du projet incluant l’analyse des risques environnementaux et sociaux potentiels et proposer des mesures d’atténuation adéquates ;
  • Élaborer un plan de gestion environnemental et social (PGES) des réalisations physiques et un programme de surveillance environnementale et sociale, incluant le contenu, l’approche et les procédures ;
  • Développer les outils de suivi environnemental du projet et établir des procédures de collecte et de traitement des plaintes environnementales ;
  • Former les responsables environnement et sécurité des partenaires du projet aux exigences du programme de surveillance environnementale et sociale, et au respect de la conformité environnementale ;
  • Organiser des ateliers de formation et des sessions de sensibilisation sur les bonnes pratiques environnementales pour les bénéficiaires et les parties prenantes locales ;
  • Effectuer au besoin des visites de contrôle environnemental sur les sites des réalisations physiques du projet pour évaluer la conformité aux normes environnementales et consigner les résultats de chaque visite de contrôle dans une base de données ;
  • Développer des outils spécifiques et des indicateurs pour surveiller et évaluer l’impact environnemental des activités AEP ;
  • Rédiger des rapports périodiques sur les évaluations environnementales du projet et soutenir le rapportage conformément aux attentes des bailleurs de fonds ;
  • Conseiller la direction du projet sur les mesures à prendre pour corriger et/ou améliorer les performances environnementales des partenaires impliqués ;
  • Assurer un contact permanent avec les responsables de la surveillance et du suivi environnemental de l’ANEVE ;
  • Travailler en étroite collaboration avec les autorités locales, les partenaires de mise en œuvre et les parties prenantes pour assurer une coordination efficace des activités de gestion environnementale.

EXIGENCES DU POSTE

Éducation :

  • Master ou Doctorat en sciences de l’environnement, en gestion des ressources naturelles ou dans un domaine connexe.
    Expérience minimale :
  • Au moins 7 ans d’expérience pertinente dans le domaine de l’environnement, idéalement dans le cadre de projets de développement international ;
  • Expérience avérée dans la réalisation d’évaluation environnementales et dans la mise en œuvre de plans de gestion environnementale ;
  • Expérience de travail au Sahel ou dans des contextes similaires est un atout majeur.
  • Connaissance approfondie des normes et régulations environnementales au Burkina Faso ;
  • Excellentes compétences en communication et rédactionnelles ;
  • Capacité à travailler en équipe et à coordonner avec des partenaires diversifiés ;
  • Compétence en formation et renforcement des capacités ;

Compétences linguistiques :

Maîtrise du français et des langues locales. La connaissance de l’anglais est un atout.

Type de poste (temps plein/partiel) : Temps partiel

Secteur d’activité : ONG
Secteurs d’activité additionnels : Coopération internationale
Spécialité concernée : Environnement,Développement durable

PROCESSUS DE CANDIDATURE

Les candidats sont invités à soumettre leur candidature avant le 7 juin 2024.


En savoir plus sur e-academy Burkina

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

spot_imgspot_img

A NE PAS MANQUER

Latest Posts

Restez Connecter

Recevez regulièrement les offres d'emplois en vous abonnant à notre newsletter!

ARTICLES SIMILAIRES

En savoir plus sur e-academy Burkina

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading